All articles
Category: Imprimantes 3D - USP, 10.01.2022

Omni3D Air Circulation System™

Dans le monde de l'impression 3D, la puissance des imprimantes industrielles repose de plus en plus sur une chambre fermée et activement chauffée. Ce facteur donne des possibilités de surveiller et de maintenir un environnement de température approprié dans le processus d'impression.

De nombreux clients sont convaincus qu’une chambre chauffée et un système de circulation d’air approprié sont les aspects essentiels qui déterminent les décisions d’achat lors du choix d’une imprimante 3D. Il est difficile de ne pas être d’accord, car de nombreux fabricants d’imprimantes sur le marché ne proposent qu’un chauffage passif de la chambre : à l’aide du plateau d’impression. C’est pourquoi nous avons développé notre propre système de circulation d’air chaud. Grâce à l’utilisation d’un chauffage de 2 kW, nous sommes en mesure d’évaluer le comportement de l’impression, tant pendant l’impression que pendant le refroidissement. L’emplacement même du chauffage au bas de l’appareil est crucial. L’air chaud qui sort par des découpes régulières dans le boîtier du chauffage est distribué vers le haut grâce au ventilateur à haut rendement, et il ne s’accumule pas uniquement dans la plate-forme de travail.

Ceci crée une sorte de cyclone avec une température contrôlée dans l’espace de travail jusqu’à 70°C. Cette solution évite le problème de la déformation de l’impression, car l’air chaud n’est pas directement soufflé sur l’impression. En fait, nous sommes en mesure d’imprimer des éléments de grande taille à partir de matériaux exigeants qui se rétractent pendant l’impression, comme l’ABS. Le système de circulation d’air Omni3D est parfait dans les situations où les impressions doivent durer plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d’heures d’impression continue. Il devient particulièrement important lorsque nous voulons des modèles précis et reproductibles avec un certain degré de remplissage. Pour illustrer l’affirmation ci-dessus, je vais utiliser une infographie préparée par nos spécialistes du département Print-Room.

Le diagramme ci-dessus montre la relation entre le rétrécissement et le degré de remplissage de l’élément imprimé pour trois types de filaments : ABS-42, PET-G-32 et PC-ABS-47. Comme vous pouvez le constater, le rétrécissement de l’impression en ABS augmente avec le niveau de remplissage, atteignant même 0,7% avec un remplissage de 70-100%. Par conséquent, il est possible de prédire un rétrécissement spécifique pour un modèle donné et éventuellement de l’agrandir pour qu’il conserve finalement les paramètres dimensionnels spécifiés. Il est important de noter que grâce au maintien d’une température constante et élevée pendant l’impression, le rétrécissement ne se produit pas pendant le processus, mais après son achèvement. Par conséquent, le matériau se rétracte uniformément dans toutes les directions, ce qui réduit la déformation de la géométrie et les contraintes internes. Tout se résume aux conclusions suivantes : si nous voulons imprimer à partir de matériaux techniques qui nécessitent une température appropriée et constante à l’intérieur de l’imprimante, il est nécessaire de disposer d’un équipement avec une chambre chauffée activement. Ensuite, la seule limite devient notre imagination et notre espace de travail 😊.

Share
Poprzedni artykuł
Omni3D Head Leveling Control™
Powiązane artykuły