Wszystkie artykuły
Kategoria: Bez kategorii, 09.02.2021

Rénovation d’une pompe à vide grâce à la technologie d’impression 3D

Luk-Plast, une entreprise de recyclage des plastiques, nous a demandé d'imprimer une roue pour une pompe à vide dans une chaîne de fabrication où les déchets de films plastiques sont recyclés en granulés.

Notre travail consistait à concevoir la roue pour remplacer efficacement le composant en laiton existant, à court et à long terme. De plus, les unités fonctionnent en continu et sont non seulement exposées à des températures élevées mais aussi à des produits chimiques agressifs dans un environnement d’eau/gaz, de sorte que le matériau approprié pour l’impression 3D devait être soigneusement sélectionné. Comme la roue tourne à 1 400 tours/minute, le plastique devait être très durable et capable de supporter des charges mécaniques extrêmes.

“Nous avons décidé d’utiliser la technologie d’impression en 3D pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle permet de gagner beaucoup de temps et d’être très rentable par rapport à la méthode de production habituellement utilisée. La fabrication d’une roue de pompe à vide identique en laiton ou en acier inoxydable serait beaucoup plus coûteuse et le délai d’exécution beaucoup plus long. De plus, il y a deux ans, nous avons choisi de remplacer un élément de la chaîne de fabrication par un élément imprimé par Omni3D et je dois dire qu’il était encore plus performant que la pièce originale utilisée par le fabricant de la pompe”.
Łukasz Kubczak, Luk-Plast

Impression 3D de la turbine de la pompe à vide d’Omni3D et original en laiton

Les ingénieurs d’Omni3D ont utilisé la roue originale de la pompe à vide pour faire de la rétro-ingénierie et concevoir et imprimer un élément identique en utilisant un filament avec un mélange de fibre de carbone CF-PA-12. Il s’agit d’un matériau exceptionnellement durable caractérisé par une grande résistance thermique, et il s’est avéré parfait pour les exigences spécifiées par Luk-Plast.

“Reconnaissant les possibilités croissantes de l’impression 3D, les clients ne cessent de relever la barre pour ses applications. Lorsque nous avons entendu parler pour la première fois, il y a deux ans, du concept de l’impression 3D, nous savions qu’il faudrait utiliser le matériau le plus résistant, le CF-PA-12. La roue est une pièce assez grande avec un diamètre de 210 mm, donc notre imprimante 3D Factory 2.0 a dû être configurée pour imprimer la pièce dans le temps le plus court possible. Les couches extérieures ont été réalisées avec une grande précision à l’aide de la buse de 0,4 mm, alors que le remplissage à 100 % a été imprimé avec une buse de 0,8 mm. Cela nous a permis de réduire considérablement le temps d’impression et d’améliorer les caractéristiques de performance de la pièce. Nous avons été très heureux d’apprendre que l’élément fonctionnait bien en utilisation prolongée et le client est revenu nous voir pour nous demander une roue pour une autre pompe” Krzysztof Kardach, Technologue en chef d’Omni3D.”

Impression 3D de la turbine de la pompe à vide Omni3D

 

Spécifications techniques de l’impression :
Design : Omni3D
Matériel : CF-PA-12
Temps d’impression : 23 h
Poids de l’article : 872 g
Murs extérieurs : couche de 0,2 mm, buse de 0,4 mm
Remplissage : 100% ; couche de 0,4 mm ; buse de 0,8 mm

Udostępnij
Poprzedni artykuł
Que va apporter l'année 2021 en matière d'impression 3D ?